Le match-aller, perdu sèchement en terre deux-sévrienne, ne nous avait pas vraiment permis de nous jauger face à cette équipe, la faute alors à un effectif sensiblement diminué.

Depuis, l’eau a coulé sous les ponts, le championnat a quelque peu remis les pendules à l’heure et nous devancions notre adversaire du jour au classement.
Chez nous, nous savions pouvoir bénéficier d’un capital confiance important, mais comme toujours le terrain est seul juge et lui seul détient la vérité.

Et justement… notre début de match est du genre chaotique.
Force est de constater que notre attaque est bien loin d’un rendement satisfaisant.
Pertes de balle et maladresses en tout genre sont légions. On se vautre allègrement sur des choses à priori faciles. On a plus de ballons et donc plus d’occasions… oui mais voilà pas moyen de concrétiser.
Bref, le truc qui a tendance à faire monter la transpiration à tout coach qui se respecte…
Les joueuses de St Maixent se contentent de profiter de nos errements et mènent 14 à 11 après 10 mn de jeu.

Comme souvent avec les filles, c’est par la défense que le salut va s’entrevoir.
On réserve un traitement de faveur à la capitaine adverse et la tendance va s’inverser.
Mine de rien, le match est physique. Il faut se battre, se jeter sur le moindre ballon et les filles sur ce plan là font le métier.
26-19, c’est le score à la pause après un 2nd ¼ temps bien maîtrisé par JSBB 15 à 5.

Mais alors que nous aurions pu accentuer notre avantage dès la reprise, on retombe dans nos approximations et les deux-sévriennes font de la résistance. Elles recollent au score à chaque fois que l’on croit pouvoir s’en défaire, et s’imposent même 15 à 10 dans le 3ème ¼ tps.

C’est chaud-chaud et ça va être brulant jusqu’au buzz final.

Nous restons devant une bonne partie du dernier ¼ tps, mais toujours sous la menace de nos adversaires. On se dirige tout droit vers une fin de match sous tension… ou à suspens, ça dépend comment on vit le truc !!
Reste un peu  moins de 3 mn de jeu et St Maixent prend un avantage d’un point en concrétisant ses LF. Aie !!
Là, il ne faut plus trop réfléchir et mettre ce qui reste de force, d’envie et d’énergie pour faire la différence dans un match qui se finit en trip(es) basket.

Et à l’arrache, les Jarnacaises vont aller le chercher, de peu, 50 à 47, tout juste suffisant, mais suffisant.

En conclusion, un match très moyen techniquement, mais des joueuses de JSBB qui ont été combattantes et solidaires, se jetant au sol souvent pour disputer les ballons.
Vainqueur aux points comme on dirait en boxe.

La défense sacrifice de Tiff et Ophélie sur la meilleure joueuse adverse a été essentielle c’est certain… et globalement la défense de toute l’équipe pour répondre à cette nécessité tactique.

Et la manière dans tout ça me diront certains… je répondrai que cette année, on n’a pas trop les moyens de jouer les esthètes et que toute victoire est bonne à prendre.
C’est plutôt bien avant un déplacement pas évident à Pouzioux et ça évite 2 défaites consécutives après celle de St Yriex.

C’est bien pour le classement et le mental. Alors, moi.. je prends. 

Pts : Audrey 19, Débo 16, Ophélie 6, Aurore 4, Mimie 3, Léa 2, Aurélie, Tiffany et Wendy.
Coach : Patrice 

Prochain match dimanche 31 janvier à Pouzioux.