C’est troublant mais me voilà bien embarrassé au moment d’écrire ce CR de match.
Pas facile de résumer l’inrésumable ! Soit t’en fais des kilos, soit tu sèches devant la feuille blanche.
Bon, j’vais essayer d’être entre les 2 … 

L’aventure Trophée démarre il y a quelque mois avec un premier tour sans encombre face à l’équipe 3 de La Couronne, puis 1 second un peu plus compliqué face à Soyaux. Enfin arrive la ½ finale à St Sornin où les filles font preuve (déjà) d’une détermination qui ne laisse aucun espoir aux tombeuses des R1 de Cognac.
Et nous voilà ce samedi 30 mai au soir, Salle de Champniers, en finale face à l’équipe de St Yriex, pensionnaire de R2 tout comme nous, et qui s’est débarrassée de l’autre R1 charentaise, La Couronne Basket 2.
Aah St Yriex… un peu notre bête noire ces derniers temps… 2 matchs de championnat perdus sèchement cette année et 1 troisième en finale du Trophée Charente 2014… et oui  déjà ! Le remake quoi !
On n’est clairement pas favoris… mais mais mais… on a fait de ce rendez-vous un vrai objectif, on s’est remis au travail aux entrainements, durement, comme en début de saison ou presque ; et puis j’ai quelques pistes pour contrecarrer un adversaire que l’on connait bien maintenant.
Bref on est prêt pour le « combat » !

1er round – ça se tient
C’est une équipe de Jarnac concentrée, tendue juste ce qu’il faut, qui prend les devants en ce début de rencontre. St Yriex, par la vivacité de ses arrières n’est jamais très loin et nous passe devant, sur le fil, contre le cours du jeu. 1 point d’écart.

2ème round – ça se tient
On reprend la direction des opérations même si c’est un bien grand mot avec un scoring faible et un écart minime.
Mais une fois encore la dernière possession est favorable aux Angoumoisines qui refont la différence au buzzer. 2 points d’écart.

3ème round – ben.. ça se tient 
Autant vous dire que le match est défensif à souhait. Ce qui n’empêche pas qu’il soit de bonne qualité d’ailleurs.
Mais y’a pas un ballon qui ne soit important, pas un détail qu’il ne faut négliger, pas une rotation qu’il ne faut rater. De l’adrénaline pur jus. Sur le terrain et dans les tribunes où l’on entend des « JARNAC JARNAC » d’un bout à l’autre de la salle. ENORME !
Egalité aux points. Et toujours cet écart minime.

4ème round – on le tient !

On y est.
Le ¼ temps décisif. Celui qui a donné des victoires faciles à chaque fois à St Yriex en championnat.
Mais pas cette fois.
Non pas cette fois. Pas une seconde on ne veut croire à cela. 
On y est.
Et on repasse devant.
On défend nos rebonds comme si notre vie en dépendait.
St Yriex marque. On marque aussi.
L’ambiance est dingue. Electrique. On se sent supporté, porté par tout un club. Grandiose !
Les dernières minutes s’écoulent. Toujours aussi intenses.
On y est.
La dernière minute. 1 point d’avance pour les Jarnacaises.
La possession est à nos adversaires.
Temps mort demandé.
St Yriex construit son attaque et obtient 2 LFs pour réparation.
Temps mort annulé… autant laisser un max de pression sur la shooteuse… qui échoue 2 fois.
On a notre destin entre nos mains… et toujours 1 petit point d’avance.
18 secondes.
Ultime temps mort cette fois pour se replacer en zone offensive et lâcher les dernières consignes entre invective et sérénité. L’envie est tellement là. La cohésion tellement forte. Je ne vois pas le plafond de la salle au-dessus de moi ! Ensemble… comme jamais.
St Yriex choisit logiquement la faute pour stopper le chrono.
On en transforme un sur deux... 2 points d’avance.
Mais la dernière possession est angoumoisine. Elles ont le temps de placer un dernier shoot à 2 pts… le ballon s’élève… et roule sur le côté droit du cercle.
C’EST FAIT ! Victoire 46-48 !

ENORME ! GENIAL !
De quoi s’offrir une bonne révision du superlatif.
La joie du moment est à l’image de l’intensité qui l’a précédée, et partagée avec une tribune comblée.

FORT !
- parce que comme je le disais on était loin d’être favoris,
- parce que malgré cela on savait qu’on pouvait faire quelque chose, qu’il y avait une toute petite place, que l’on a bossé pour et qu’on l’a fait,
- parce que ce fut un scénario incroyable, avec 2 équipes exemplaires dans leur état d’esprit, qui nous a fait vivre tout ce qu’il faut d’émotion et de suspense.

MERCI !
Merci aux supporters pour avoir été aussi déterminants dans la victoire.
Merci aux filles pour cette vague émotionnelle et collective que vous nous avez offerte. Ces moments resteront inscrits dans notre mémoire commune pour longtemps.
Lorsque j’endossais il y a 7 saisons de cela la responsabilité de l’équipe SFR de JSBB je ne savais pas trop où je posais mes baskets. Je quittais – sur une victoire en Trophée Charente d’ailleurs, l’histoire est amusante – des années de coaching exclusivement masculin.
Alors mouais le basket féminin, fallait voir !
8 ans plus tard je suis toujours là et je kiffe vraiment ce basket similaire mais différent, moins rapide et moins athlétique, mais plus subtil et réfléchi.
Bien sûr, c’est beaucoup d’investissement et de temps passé, semaines après semaines.
Il y a des hauts, des bas, des satisfactions et pas mal de frustrations aussi.

Mais parfois l’histoire est belle…

Joueuses :
#4 Elisa #5 Laura #6 Aurélie #8 Déborah #9 Liloune #10 Tiffany #11 Evelyne #12 Elise #13 Marie
Coach :
Pat, assisté de Sarah et Wendy.
et de tous ceux, présents ou absents qui nous ont apporté leur soutien.


Bon ben c’est raté… je crois bien que j’en ai fait des kilos !! ;-)

RF2 TROPHEE

RF2 TROPHEE 3

RF2 TROPHEE 4

RF2 TROPHEE 2