"...

 

VICTOIRE

 Finale de la coupe de la ligue POITOU CHARENTES à POITIERS contre ASPTT LA ROCHELLE, le samedi 1er mai 2010.

 
Elles l’ont fait, les minimes filles de JARNAC SPORT BASKET BALL ont remporté, avec la manière, la première coupe de la ligue du POITOU CHARENTES. 

Il y avait sur le terrain deux équipes, l’une en jaune et noir (ASPTT LA ROCHELLE) et l’autre en Vert et blanc (JARNAC) avec 10 filles qui portaient leur superbe tenue, accompagnées des trois autres filles non sélectionnées mais présentes pour soutenir leurs copines et vivre l’événement avec elles.

OUI, CETTE EQUIPE EN VERT AVAIT DE L’ALLURE. 

Il y avait aussi une horde de supporters venue de la CHARENTE avec entre autre, notre président  et plusieurs membres du bureau du club, les parents, mais aussi les coaches des équipes poussins, benjamines, cadets et seniors filles Il y avait aussi des joueurs et joueuses des équipes susmentionnées et aussi plusieurs joueuses de l’équipe du STADE POITEVIN toutes acquises à notre cause. Il y avait un cameraman déjà présent lors des deux précédents tours. Il y avait des drapeaux, des pompons, des cris et des encouragements.

Il avait eu aussi les encouragements, très appréciés, du doyen du club, Eric PHILIBERT qui avait tenu à apporter son soutien à nos filles en rappelant quel le dernier titre régional jeune datait des années 50 / 60 et qu'il avait été apporté par une équipe cadet dont il faisait partie à l'époque.

OUI , CE CLUB EN VERT AVAIT DE L’ALLURE.

 
Il y avait une salle superbe, des arbitres à la hauteur, le président de la ligue POITOU CHARENTES et des membres des comités sportifs, la présidente du comité CHARENTE. Il y avait une équipe de l’ASPTT LA ROCHELLE (référence du basket féminin dans la région) et il y avait le trophée qui attirait les regards avides des 18 joueuses.

OUI, CETTE RENCONTRE EN VERT ET JAUNE AVAIT DE L’ALLURE

 Alors il fallait jouer et elles ont joué. Mais avant d’en arriver à cette finale tant attendue, nos filles ont du gagner 3 matchs avec un premier tour à CERIZAY (79) contre une équipe départementale puis contre l’équipe régionale de CHAURAY (79) et contre l’équipe régionale de ST XANDRE (17) qui a chèrement vendu sa peau. 3 matchs, 3 victoires convaincantes dans cette compétition. Trois matchs durant lesquels les filles ont su assumer leur statut de favorites pour se retrouver à jouer cette finale contre une équipe de LA ROCHELLE redoutée mais qu’elles ont enfin réussi à battre à la maison en avril de cette année. Trois matchs dont 2 à l’extérieur, ce qui représentait un obstacle supplémentaire pour une équipe qui évolue toujours à son meilleur niveau à domicile mais qui est plus friable à l’extérieur………Jusqu’à cette finale. 

En effet, en ce samedi de fête du travail, il a fallu oublier que l’on jouait à l’extérieur pour donner le meilleur de soi-même. Voilà quelles étaient les consignes simples d’avant match.

 Alors, place au jeu !!!! 

Dès le début de la rencontre, le ton est donné, une pénétration de chaque coté pour un panier réussi pour chacune des deux équipes. 2 – 2, il n’y aura pas de round d’observation.

Bien sûr, ASPTT est favorite au regard des résultats de l’année mais le statut de notre équipe évolue régulièrement et la fin de saison est très satisfaisante. De plus, les filles ont une grosse envie de rapporter cette coupe à la maison. 

Un peu stressées par l’enjeu, les filles des deux équipes jouent bien mais prudemment. Les filles en jaunes tentent de placer leur jeu très construit tandis que les vertes et blanches contestent ce jeu et pénètrent la « raquette adverse » pour aligner des paniers. 16 à 16 à l’issue du premier quart-temps. L’égalité parfaite mais on sens que JARNAC n’arrive pas à emballer le jeu qui reste sous contrôle ROCHELAIS 

Quelques paniers ratés par les Charentaises en début de deuxième quart temps permettent au Rochelaises de garder la maîtrise du score et du match et même prendre quelques points d’avance, mais rien de bien grave car JARNAC recolle rapidement et empêche ASPTT de prendre ses aises. Le match est très équilibré et l’attitude de nos filles est parfaite en terme de volonté et d’abnégation.

Le seul problème vient de la lenteur du  jeu qui bénéficie à LA ROCHELLE mais, tant bien que mal, poussé par les encouragements et les trompes des supporters, JARNAC tient bon et la mi-temps renvoie les deux équipes dos à dos aux vestiaires. 34 – 36 pour LA ROCHELLE. 

« Poussez », « accélérez », « ne les laissez pas installer leur jeu », « emballez le match » voila quelles sont les consignes de la pause. 

Et ça marche, dès le début du troisième quart-temps, les Charentaises prennent les choses en main et forcent les Maritime à jouer plus vite tout en maîtrisant leurs attaques. La défense Verte devient un mur sous la raquette. Un mur dans lequel vont implacablement s'écraser les Jaunes en quête de victoire.

Du coté VERT ET BLANC, l'ambiance est à la conquête et la prestation offensive et défensive de l'équipe est à ce moment là du match, l'une des meilleurs qu'elles ait montrée depuis deux ans et on sent que le travail réalisé paye en terme de qualité technique mais surtout en terme de sérénité.

Ce troisième quart temps aura dont été celui de la prise de pouvoir sur le match mais les Filles de LA ROCHELLE réussissent tout de même à rester au contact au score. 

C'est bien le dernier quart temps qui va faire la différence. En effet, les minimes de JARNAC vont encore accélérer le jeu, marquant des paniers superbes en jeu rapide comme en pénétration mais aussi en maîtrisant les rebonds et la tentative de défense en «zone press » des maritimes. 

Plus les minutes passent et plus l’impression perçue est que la victoire a choisi son camp du coté du cognac plutôt que de celui des crustacés car le jeu Maritime commence à devenir de moins en moins précis tandis que celui des Jarnacaise reste rapide, efficace et emballant.

A 2 mn 30 de la fin de la rencontre, 8 points séparent les deux formations au bénéfice de l’outsider et au regard de ce qui se passe sur le terrain, on peut commencer à légitimement penser que la première coupe de la ligue va venir visiter la Charente. Ce n’est surtout pas le moment de relâcher la pression et c’est ce nouveau discours qui va pousser les 5 vertes et blanches à poursuivre leur travail de démoralisation de leur adversaire.

LA ROCHELLE s’accroche pourtant et réussi encore quelques panier grâce à leur technique individuelle mais le collectif a lâché du coté jaune et seules des action personnelle de qualité permettent au bateau maritime de tenir à flots et même de refaire un peu leur retard en exploitant la nervosité qui semble gagner nos filles à l’approche de la fin du match. 

46 secondes de la fin du match et encore 6 points d’avance pour JARNAC qui rate une attaque et laisse les jaunes revenir à l’attaque. Sans succès.

Les filles de LA ROCHELLE tentent le tout pour le tout pour inverser la tendance et chercher la prolongation en shootant et cherchant les fautes qu’elles ne trouveront pas.

A 4 secondes de la fin, une relance interceptée par l’ASPTT offre un nouveau shoot aux filles en Jaune qui reviennent à 4 points. La balle revient aux vertes qui vont relancer le jeu pour 6 dixièmes de seconde avant la délivrance promise.

La balle quitte les mains de notre joueuse, le ballon circule une fois, deux fois et le buzzer de la fin du match met fin au supplice des basketteuses qui ont tout donné des deux cotés. 

Une explosion de joie verte et blanche, tant sur le terrain que sur le banc ou les tribunes, inonde la salle de « grand maison » et contraste avec l’abattement jaune des filles battues à qui la coupe semblait pourtant promise sur le papier. 

C’EST FAIT, LES MINIMES DE JARNAC GAGNENT LA PREMIERE COUPE DE LA LIGUE POITOU CHARENTE et l’équipe écrit sa première grande page régionale de son histoire. 

C’est l’aboutissement de deux années de travail dans la sueur, les pompes, les pleurs (de joie ou de chagrin voire de douleur) mais aussi le bonheur de belles victoire et surtout la bonne humeur quasiment toujours au rendez-vous avec cette « NAZ TEAM ». 

Après avoir salué SON public en liesse, l’équipe et tout le monde ont pu assister à la victoire de l’équipe COGNAC / ANGOULEME en finale masculine, puis les filles ont reçu leur trophée avant d’aller recevoir la coupe de la ligue des mains du coach des PROA de POITIERS 86 et d’assister au match des PROA dans la bonne humeur.

La soirée s’est donc terminée dans la joie de cette superbe victoire en attendant de faire la fête samedi prochain pour le dernier match de championnat. 

BRAVO LES FILLES, VOUS POUVIEZ LE FAIRE, VOUS DEVIEZ LE FAIRE et VOUS L’AVEZ FAIT et ça personne ne vous l’enlèvera jamais. 

Joueuses : Elisa N°4, Solène N°5, Orane N°6, Julie N°7, Doriane N°08, Noémie N°9, Mathilde N°10, Alicia N°11, Mallaury N°12, Laurine N°13.
Mais aussi : Solange (manager officiel) Sarha et Elise 

JARNAC ENSEMBLE HEY HEY HEY – EQUIPE ENSEMBLE TEAM TEAM TEAM

..."

finale_coupe_de_la_ligue_2010_007