J’ai l’habitude de dire aux filles que, en basket, pour marquer des paniers il faut au moins shooter.
Après.. pour gagner.. il faut marquer les paniers que tu as shooté…
ou tout au moins le plus souvent possible.
Shooter... Marquer... Gagner... le gars se prend pour La Palice ou bien !?

Ben c’est qu’il est parfois bon de rappeler certaines évidences.
Gagner un match en ne marquant que 14 pts dans une mi-temps reste de l’ordre de l’exceptionnel.
Et pourtant qu’est-ce que l’on a shooté… mais shooté… oui mais pas marqué… donc pas gagné…
c’est évident.
 

1er 1/4 temps : 15-18
Début de rencontre satisfaisant des Jarnacaises après une courte mise en jambes.
On est bien en défense et plutôt pas mal en attaque. (2-10 après 6 minutes).
St Maixent réagit après un temps-mort sous l’impulsion de sa meneuse (10-13) avant une fin de ¼ temps équilibrée. 

2ème 1/4 temps : 14-20
A nouveau une bonne entrée en matière des filles du JSBB (18-26).
Mais très vite les Deux-sévriennes recollent au score (22-26) et leur retour nécessite un nouvel arrêt du jeu, jarnacais cette fois-ci.
C’est reparti de l’avant (22-30). Mais les hôtes réagissent encore et font le yoyo, accrochées à nos basques (27-30). Le match semble enfin décoller pour nos couleurs en sortie de temps-mort à la 7ème minute avec un 8-0 infligé aux locales (27-38). Un panier abandonné dans les dernières secondes, notre péché mignon, et elles repassent toutefois sous la barre des 10 pts. 

Mi-temps : 29-38
Une première mi-temps avec des points positifs :
                Un bon rendement offensif, 38 pts c’est plutôt pas mal
                Une bonne présence défensive qui limite, au moins par séquence, les individualités adverses
... et quand même quelques sources d’inquiétude :
                Leur meneuse a l’air plutôt dans un bon jour…
                Aurore a déjà 3 fautes…
                On n’arrive pas à concrétiser des paniers faciles qui nous donneraient un matelas d’avance                       justifié et confortable et je ne connais que trop les scenarii malheureux que cette équipe nous                 a fait vivre par le passé, et je le vois déjà se profiler gros comme un panneau… dans lequel                     j’aimerais bien éviter de tomber. 

3ème 1/4 temps : 13-4
Fin de match dès l’entame pour Evelyne qui revient juste de blessure et qui connait des douleurs compensatoires. Voilà qui se rajoute de façon imprévue à la liste ci-dessus… On n’avait pas vraiment besoin de cela.
Au scoring, on ouvre les débats par un panier près du cercle pour reprendre 11 pts d’avance… avant d’encaisser un 10-0.
Ce n’est pas tant la défense qui est prise en défaut mais bel et bien l’attaque.
7 minutes de disette avant de retraverser le filet. La cata…
On shoote toujours autant, mais plus rien ne rentre. C’est un peu comme avoir l’impression de shooter sur des mini-paniers avec un ballon taille 7.
Un shoot à 3 pts au buzzer de leur intérieure renvoie les 2 équipes dos à dos. 42-42. Damned de chez damned ! 

4ème 1/4 temps : 14-10
Bien sûr c’est compliqué. On a tous en tête cet historique défavorable.
Sur le banc en face on connait sa méthode.
Mais à nous de nous recentrer, de réagir et de répondre sur le terrain.
Et même si l’on encaisse le premier panier de cette dernière période, c’est ce que l’on fait avec un 6-0. (44-48).
Et puis après une courte période d’alternance (49-48 et 49-50), les deux-sévriennes vont prendre les devants pour ne plus les lâcher. 
Mauvais choix et manque d’adresse à nouveau nous empêchent de préserver ce à quoi on s’était accroché le plus longtemps possible, soit 37 minutes. On tente bien de le jouer sur la ligne et à coup de temps mort dans la dernière minute mais rien n’y fera.

Victoire pour les locales 56-52. La gamelle pour l’équipe qui a sans doute défendu le plus proprement, en tout cas à en croire le directeur du jeu (4 fautes dans les 30 dernières minutes et 8 fautes vs 15). A noter qu’un seul officiel était désigné pour diriger cette rencontre et on peut légitimement se demander si c’est bien normal…

Quant à nous, on ne peut s’en prendre… qu’à nous.
On avait largement la place de ramener les points des gagnants même en faisant un match moyen. Mais en deuxième mi-temps avec ces tous petits 14 pts en 20 minutes on a fait pire. Dur Dur !! 

Score final: 56-52
LFs: 8/10
Pts : Débo 23, Liloune 10, Aurélie 8, Evelyne 3, Wendy 2, Laura 2, Aurore 2, Marie 2
Coach : Pat 

Rien de mieux à faire que de prendre les matchs les uns après les autres désormais.
Et justement le suivant arrive dès dimanche prochain avec la réception de vieilles connaissances là aussi, St Varent (79). Match à 15h30 au Cosec de Jarnac.

Et pis on verra bien.. si l’on gagne.. et bien c’est que l’on n’aura pas perdu !!
J’en connais un qui n’aurait pas dit mieux !

#JSBB #Ensemble

SF RF2