Match perdu sensiblement sur le même écart qu’au match aller (86-46)…
et dernier 1/4 temps remporté au détriment du leader de la poule, comme lors de la première confrontation.
Conclusion : on a fait le même type de match pour le même résultat.
Et fin du compte-rendu...

C’est vrai que je peux faire court finalement !
Mais non ! Ce fut un match bien différent.

Dans notre configuration d’équipe (1) et dans le déroulement du match (2). 

(1)
A Saujon, le déficit était dans le secteur intérieur, où malgré une bonne performance d’Aurore, les absences des Sisters Daigre s’étaient fait sentir, surtout au regard du gabarit de nos amies maritimes.
A Jarnac, l’équipe était amputée de sa seule vraie meneuse, puisqu’Aurel ce dimanche-là dévalait les pistes de poudreuse… ou plutôt les terrasses des bars à skis comme on la connait … ;) !

Une équipe sans meneuse, c’est un peu comme un canard sans tête : ça peut courir vite, mais pas forcément très loin… et encore moins en sachant où il va !!
La meneuse, c’est souvent le premier relais du coach sur le terrain. C’est en général par elle que passe les directives, le tempo, l’organisation. 
Liloune et Laura s’y sont pliées sans rechigner mais cela ne s’improvise pas.
Ce poste nécessite clairement dans son exercice un peu de bouteille (et pas de binouzes bande de mauvaises langues !)
Autre effet boule de neige (Aurel, elle est pour toi aussi !), cela déséquilibre complètement l’équipe, les rotations et l’organisation tactique globale du groupe. 

(2)
1er 1/4 temps : 10-21
On aurait dû aborder ce match sans pression… même pas à demi...!
Pas d’incidence par rapport à nos adversaires directs, ni sur le classement… On aurait dû…
Pourtant c’est la crispation qui domine dans les premières minutes, et Saujon marque, dans les 2 sens du terme, de son empreinte le début de rencontre (10-2) puis (15-4).
Un retour à l’équilibre dans les 3 dernières minutes permet de stabiliser l’écart à 11 pts. 

2ème 1/4 temps : 13-22
L’adresse extérieure de Liloune avec 2 paniers à 3 pts nous permet de conserver offensivement une certaine dynamique. Mais cela n’empêche pas les invitées de nous martyriser de par leur agressivité et leur physique bien supérieurs.
Autre problème, la blessure d’Evelyne dès le début du 1/4 temps (déchirure de la voute plantaire) qui ne pourra retrouver sa place sur le terrain malgré les soins prodigués par Mélodie (notre chiro préférée et partenaire de l’équipe). Là du coup, ce n’est même pas du déficit ou du déséquilibre dans la gestion collective, mais carrément du… ben je n’ai même plus de mot en fait ! 

Mi-temps : 23-43
On est assez loin tout de même de l’énorme et effrayant 50-15 du match aller (2).

3ème 1/4 temps : 6-26
Je n’ai pas trop réalisé ce qui s’est passé en fait. 
On a dû prendre une plaque de verglas et dévaler toute la pente sur les fesses (coucou Aurel !) … bon en même temps, à force de déséquilibres c’était inévitable !!
Avec la sortie d’Evelyne, et les rotations plus conséquentes pour Audrey (sous-entraînée du fait de ses blessures récurrentes) et Léa (qui sort de l’effectif B) on n’a surtout plus de construction collective possible en attaque. Les systèmes ne sont pas connus par la totalité des filles et sont donc avortés avant même d’avoir commencés.
Sans organisation face à ce genre d’équipe tu payes cash… et le forfait n’est pas donné je vous le dis !!
Le score est de 29-69 avant la dernière piste. 

4ème 1/4 temps : 18-14
Bon ben faut croire qu’on a dû réussir à raccrocher un bout de ceinture de short au tire-fesse, même s’il est vraisemblable que Saujon aura aussi baissé un peu de régime dans ce dernier ¼ temps.
Liloune (9 pts) profite des espaces.
Aurore loupe un dernier piquet et sort pour 5 fautes dans le schuss d’arrivée... enfin la dernière minute !
On finit quand même devant dans un 1/4 temps qui nous permet de réduire l’écart de quelques points.
Maigre consolation, mais du coup on a un peu moins… les boules ! :)

En tout cas, les filles se sont bien battues et ont essayé malgré les circonstances de donner la meilleure image possible.
Allez un p’tit flocon pour chacune !!

Score final : 47-83

Pts : Liloune 24, Débo 10, Aurore 6, Audrey 3, Laura 2, Evelyne 2, Léa et Marie.
Coach : Pat 

Donc voilà, un brin frustré et déçu quand même.
Non pas du résultat. 
Mais simplement du fait que l’on n’ait pas pu se confronter aux leaders dans une configuration type, au complet.
Aucune illusion sur l’issue des rencontres, mais cela aurait forcément donné une opposition plus intéressante, ainsi qu’une matière à travailler forcément bénéfique pour toutes. Dommage. 

Bon en même temps en jouant ce match on avait déjà un œil sur la deuxième phase, que nous entamerons au Cosec, le Dimanche 6 mars à 14h, avec la réception de Pouzioux.
Avant cela, nous jouerons le 1/4 de finale du Trophée Charente à Soyaux, Dimanche 28 Février à 15h.

En avant l’aventure !!
#JSBB #Ensemble

SF RF2