Un match exceptionnel.
Ah ben si… marquer 38 pts et sortir vainqueur, ça n’arrive pas tous les 4 matins, c’est donc assez exceptionnel… dans le sens de l’exception !
Bon maintenant, à ce petit jeu qui est le nôtre, l’important et/ou la finalité c’est de marquer ne serait-ce qu’un point de plus que son adversaire.
Alors on a gagné… et c’est ce que l’on va retenir de ce déplacement dominical dans les 2sèvres.

Pour le reste, j’ai mal à mon basket !!
De la mochitude de match de A à Y. Ouais je garde le Z pour on z’est bien battu, dans des conditions souvent difficiles – sol glissant, ballon glissant et peu de mansuétude arbitrale au vu de nos efforts (8 fautes sifflées en 40 mn).
Mais bon cela n’excuse en rien la piètre prestation produite : quand je regarde la feuille de stats, j’ai l’impression pour utiliser une image de saison, d’être devant un sapin de Noël plein de boules et de guirlandes… désespérément éteintes… 
Gosh…

1er ¼ temps : vendanges précoces
Le bal des occasions ratées. Mais alors qu’est-ce qu’on danse !
Impossible de prendre le large alors qu’on devrait surdominer une jeune équipe de Parthenay.
Du coup, avec un 3/15 au shoot et un horrible 1/10 dans la raquette, c’est sur un score de parité que la période se termine.
7-7

2ème ¼ temps : vendanges exceptionnelles
Ah ben ya du volume c’te année !
On est à peine mieux. 2/8 dans la peinture et 1/3 aux LFs.
Heureusement le système sur 3-2 permet d’amener 8 pts à 100% ô combien précieux.
9-11

16-18 pour JSBB à la pause.

Evidemment il y a des tas de choses à dire de retour au vestiaire.
Il faut donner des clés, rebooster des esprits qui gambergent.
Mais l’inquiétude domine…

3ème ¼ temps : vendanges tardives
On ne peut pas se permettre d’attendre cette équipe sinon on va au devant d’une bien mauvaise surprise.

Presse.
C’est payant. On se focalise sur la récupération haute des ballons et on oublie momentanément nos petits problèmes. Las momentanément effectivement, car alors que Sarah se fait une entorse à la cheville, notre jeu offensif se noie à nouveau dans un tombereau de maladresse chronique (3/16).
5-11
6 points, c’est malgré tout bon à prendre. 
Dans un match au scoring si étriqué, chaque panier prend une valeur surdimensionnée. 

4ème ¼ temps : vendanges tardives
Et ben on va trouver le moyen de faire pire (3/17)…

Mais le match se joue depuis longtemps sur un autre tableau… celui du ballon bagarré dans chaque duel… celui du rebond offensif qu’il faut s’accaparer pour se donner 24 secondes supplémentaires… celui de la ligne de passe que sa disponibilité offre à ses partenaires.
Ce n’est pas flamboyant mais c’est comme ça que le match pourra se gagner.
L’écart est si ténu… 
On reste devant… accrochés.
Débo soulage l’équipe avec un panier longue distance… aussitôt effacé par la réponse 2sèvrienne…
¼ temps perdu 12-9… mais ça passe !!

33-38
Petite victoire certes… mais elle rapporte 2 points comme les autres.
C’est avec le sourire que je tourne en dérision notre maladresse…
justement parce que la gagne est au bout. 
L’inverse aurait forcément été beaucoup moins drôle… 
allez NEXT !!

Pts : Débo 11, Elise 8, Elise 7, Liloune 6, Wendy 2, Evelyne 2, Marie 2, Aurélie et Sarah.
Coach : Pat
T2=25% ; T3=25% ; LFs=50%
Evaluation : Débo 19
Rebonds : Débo 13, Elisa 10
Contres : Débo 4

Prochain et dernier match de l'année 2014 : dimanche 14 décembre à 14h avec la réception de Nouaillé (86). A 16h00, l'équipe féminine B recevra Soyaux.

RF2