"...

Match ½ de la coupe de la ligue à ST XANDRE le 11/04/2010
 

C’est la trève en championnat (encore) et donc, place à la coupe de la ligue pour les équipes encore engagées et il n’en reste que 4 puisque ce week-end se jouaient les demi-finales qui sont très intéressantes pour le basket Charentais puisque ASPTT LA ROCHELLE  (17) recevait LA COURONNE (16) et que donc, ST XANDRE (17) recevait JARNAC (16).
 

JARNAC et ses minimes filles, si fébriles à l’extérieur mais si efficaces quand leur jeu et leurs têtes sont en place.

Sur le papier, nos filles sont favorites car évoluant en D1 alors que ST XANDRE joue en D2. De plus, sur les 4 matchs contre elle l’année dernière, nous menons 3 victoires à 1 et la défaite était le deuxième match de la première saison en région. Donc, il faut assurer un statut de favorites pour nos minimes qui préfèrent se complaire dans celui d’outsiders.

Sur le papier donc mais sur le terrain, ceux qui connaissent bien notre équipe savent qu’en fait, le plus gros obstacle sera elles mêmes à cause de cette pression qui fait qu’a l’extérieur, les filles jouent 25% moins bien qu’à domicile…….Place au jeu.
 
Dans cette bonne salle de ST XANDRE, après un super pique nique sur le port de NIEUL SUR MER et après aussi une chasse au crabe mémorable, il est temps de passer aux choses sérieuses pour nos douze filles et la horde de supporters presque aussi nombreuse que la délégation locale.
 

Le début de match est, comme d’habitude maintenant, très sérieux et les blanches et vertes contiennent l’enthousiasme débordant des filles en jaunes. Un peu de fébrilité en attaque gâche quelques occasions et nous empêchent de prendre le large. 16 à 16 à l’issue du premier quart temps. 

Le deuxième quart temps voit la même configuration entre des jaunes qui tentent, qui tentent, qui tentent et réussissent souvent, surtout à mi –distance face à des vertes qui tiennent, qui tiennent qui tiennent mais ratent souvent et n’arrivent pas à passer devant. De plus, le jeu est parfois rude devant les deux arbitres qui ont décidé de laisser jouer et ne sifflent pas ou peu les fautes et il faut faire avec. La mi-temps arrive et le score est de 36 à 34 pour les locales. 

Le speech de la mi-temps est simple, jouez, c’est maintenant que le match commence. Rien de nouveau quoi parce que souvent c’est cette consigne qui a été répétée aux joueuses qui se brident à l’extérieur, ralentissent le jeu sans s’en rendre compte et donnent des possibilités à leurs adversaires qui en général n’en demandent pas tant.
 

Le retour sur le parquet est pourtant fébrile et le fait de jouer une demi finale n’y est sûrement pas pour rien. Dès que nos filles accélèrent le jeu, elle prennent le dessus sans équivoque mais au moindre faux pas, elles se recroquevillent et laissent les jaunes jouer leur jeu, moins rapide, moins percutant mais finalement plus efficace et après 4 minutes de jeu, les Rochelaises ont 10 points d’avance et les têtes et les bras verts et blancs commencent à se baisser, tandis qu’à ST XANDRE tant sur le terrain que sur ses bords, on commence à y croire très fort. 

.. TEMPS MORT…… 

L’heure de la soufflante a sonnée et toutes les filles en prennent pour leur grade pour un électrochoc recherché car il est sûr qu’en laissant la confiance s’installer chez les jaunes la tâche va être compliquée. 

« C’est marrant parce que dans ces cas là, j’ai l’impression de revivre des moments déjà vécus »
 

Retour au charbon car les filles ont la bonne réaction, plutôt que de ronchonner et s’enfoncer dans le médiocre, elles s’y mettent, contestent, interceptent et point après point, reviennent au score mais que c’est laborieux. A deux minutes de la fin du quart temps, on sent cependant que les jaunes accusent le coup de leur débauche d’énergie et de la perte de leur avance et au forceps c’est JARNAC qui gagne le quart temps et se retrouve à 1 point derrière ST XANDRE. Tout va se jouer maintenant, dans la dernière ligne droite. Les filles en jaunes doutent. 

Cette dernière période sera celle des mises aux points.

Première mise au point sur le plan physique car nos filles sont beaucoup plus fraîches que les filles de ST XANDRE et cela se voit sur le terrain.

Les minimes de JARNAC se mettent « enfin » à jouer comme à la maison et logiquement, elles dominent en s’appuyant sur le jeu rapide et les pénétrations efficaces. Elles passent très rapidement devant au score et on sent vraiment la fatigue chez les Rochelaises.

Deuxième mise au point sur le niveau de jeu car sur ce dernier quart temps, on voit que ce n’est pas un hasard si sur ces deux équipes qui évoluaient en D2 l’année dernière l’une, JARNAC, évolue désormais en D1 alors que l’autre, ST XANDRE, est toujours en D2. L’expérience des matches difficiles joués cette année a donné une nouvelle force à nos filles qui savent se sortir de situation compliquées. 

La fin de match est quasiment en roues libres pour les Charentaises qui maîtrisent leurs adversaires, accroissent l’avance jusqu’à 11 points et empêchent tout retour des Maritimes qui ne peuvent que s’avouer vaincues et éliminées de cette première coupe de la ligue POITOU CHARENTE. 

Ce match peut être utilement illustré par les scores des 4 périodes. 16 à 16 ; 20 à 18 ; 14 à 15 (JARNAC au ralenti) puis 8 à 20 (JARNAC à sa vitesse normale)

Le buzzer délivre nos 12 filles, oui, je dis bien douze car Sarah et Solange, non sélectionnées pour ce match, avaient fait le déplacement et montré un sacré esprit d’équipe.

La joie peut éclater avec les supporters au rythme des cornes de brume de ben et Jordan, des allez JARNAC des accompagnants et des « ON EST EN FINALE, ON EST EN FINALE » de tous les supporters CHARENTAIS présents.

La touche finale de cette rencontre, ou plutôt la DOUCHE finale sera le « baptême » du Capt’ain Mathilde qui n’avait jamais autant transpiré dans un vestiaire. 

Bravo les filles, bravo à toutes et rendez-vous le 1er mais à POITIERS pour défier ASPTT LA ROCHELLE pour la finale de cette compétition. 

Ce match est une belle victoire à plusieurs titres :

1-     Nos filles ont gagné à l’extérieur de plus de 10 points et mis à part le match contre CERIZAY (équipe départementale), c’est la première fois sur un match de compétition officielle.

2-     Elles ont, enfin, assumé leur statut de favorites

3-     Elles ont su, une fois de plus, se sortir d’une situation difficile dans une compétition régionale 

 Que du positif donc…. 

Une petite mention pour Elise, sélectionnée pour la première fois mais qui n’a pas pu faire ses premiers pas au niveau région, bravo à toi d’être restée disponible et souriante sur le banc et nul doute que le jour viendra où tu auras toute ta place dans une équipe région. 

Pour finir, parce qu’il faut bien finir de célébrer cette victoire tant attendue après les déboire de la mi-saison, j’adresse un grand merci à Olivier et sa troupe pour le film et le soutien dans un super esprit club, surtout qu’il a presque fallu que vous veniez à NIEUL à la nage mais cela est une autre histoire………..
 

Joueuses : Elisa N°4, Solène N°5, Orane N°6, Julie N°7, Doriane N°08, Noémie N°9, Mathilde N°10, Elise N°11, Mallaury N°12, Laurine N°14. 

JARNAC ENSEMBLE HEY HEY HEY – EQUIPE ENSEMBLE TEAM TEAM TEAM


..."