"...

Entraîner des jeunes pour les rendre compétitifs dans les championnats n’est pas une mince affaire et tous ceux qui ont déjà mis la main à la pâte le savent bien.

La recette pour réussir dépend souvent de plusieurs ingrédients :

- De la bonne volonté (dirigeants du club, entraîneurs, animateurs etc….)
- Des joueurs motivés et sérieux
- Un terrain adapté à la pratique choisie.

A ce propos, nous avons choisi le BASKET BALL, sport d’intérieur par excellence et pour sa pratique, nous avons besoin d’une salle adaptée.
Celle du COSEC est très bien et elle est équipée du matériel nécessaire à sa pratique.

Cette salle est utilisé par notre club de BASKET au même titre que la salle de gymnastique est utilisée par le club de GYMNASTIQUE, que la salle d’escrime est utilisée par le club d’escrime, que LES terrains de
football sont utilisés par le club de FOOTBALL ou les terrains de tennis par le club de tennis etc etc etc……

Jusque là, tout parait cohérent, logique et adapté au bon fonctionnement des associations sportives, toutes respectables et à mon avis égales dans leur respectabilité.

Pourtant, un événement récurant, insupportable, inouï, qui a sûrement pour origine une ancestrale habitude certainement née d’un copinage tout aussi ancestral fait que le planning d’utilisation de la salle du COSEC
prévoit un créneau pour le club de FOOTBALL.

Au début, je croyais à une plaisanterie !!!!!!!!! Mais non, ce n’est pas une blague.

Eh oui , le FOOTBALL, sauf erreur de ma part, c’est un sport d’extérieur alors que vient-il faire dans une salle.
Et encore, si cette salle était libre, cela ne serait qu’anecdotique mais en l’occurrence, ce n’est pas le cas, sauf erreur de ma part, au club de Basket, car nous n’arrivons même pas à satisfaire tous les créneaux d’entraînements pour chaque équipe.

Alors que ce passe t-il, les responsables de JARNAC SPORT n’entendent-ils pas nos difficultés ?

Ou alors, y’aurait-il une hiérarchie, inavouée, dans le sport JARNACAIS qui fait que certaines disciplines sont prioritaires sur d’autres.

Le créneau du mardi soir de 19 h 00 à 20 h 30 est le créneau qui est utilisé pour l’entraînement de l’équipe MINIMES FILLES qui évolue au niveau REGIONAL de 1ère division et à ce niveau là, deux entraînements
par semaine est le minimum pour espérer exister.
Alors j’imagine que certains dirigeants du club de FOOTBALL se moquent bien de cela mais moi non et je m’entretiendrais avec eux dès que possible pour avoir une explication cohérente car aucune autre salle n’est disponible et je n’accepte pas le mépris de certains qui se permettent même de signifier seulement trois jours avant la date fatidique, leur venue et c’est bien par respect des dirigeants de JARNAC BASKET BALL que je me soumet à cette demande mais, je ne garantie pas qu’il en sera ainsi la prochaine fois car je suis prêt à aller au « CLASH » pour faire valoir le respect de notre discipline.

Je ne considère pas le FOOTBALL comme un sport plus important que le notre et j’accepte encore moins d’être à la disposition de quiconque au club de FOOTBALL ou d’un autre.
J’ai l’impression de subir un droit féodal imposée par un seigneur quelconque et pour moi, cette époque est révolue depuis longtemps.

En attendant, je propose aux dirigeants de JARNAC BASKET BALL de solliciter des créneaux d’utilisation du terrain de football ou de la salle de gymnastique, par exemple.
Serait-ce plus ridicule que la situation actuelle ?????

..."